Emplacement et heures d'ouverture

Sales
7, Avenue Princesse Grace
Monaco
Monaco
98000
Sales

Sales Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 13:00   14:00 - 19:30
Mardi 09:00 - 13:00   14:00 - 19:30
Mercredi 09:00 - 13:00   14:00 - 19:30
Jeudi 09:00 - 13:00   14:00 - 19:30
Vendredi 09:00 - 13:00   14:00 - 19:30
Samedi 10:00 - 12:30   14:30 - 19:00
Dimanche Fermé
Service
11 Route de la Turbie
Cap D'ail
06320
Service

Service Heures d'ouverture

Lundi 08:30 - 12:00   14:00 - 18:00
Mardi 08:30 - 12:00   14:00 - 18:00
Mercredi 08:30 - 12:00   14:00 - 18:00
Jeudi 08:30 - 12:00   14:00 - 18:00
Vendredi 08:30 - 12:00   14:00 - 18:00
Samedi Fermé
Dimanche Fermé
Close

Vous utilisez une outdated version de navigateur périmée. Veuillez la mettre à jour pour améliorer votre expérience en ligne.

Innovation

Conception

L'ingénierie est au cœur des voitures McLaren. La forme est au service de la fonction. Comme dans une Formule 1™, le moindre élément de la voiture a sa raison d'être. La McLaren P1™ est née en soufflerie, puis elle a été optimisée à l'aide d'outils de simulation de dynamique des fluides (CFD), tout comme une voiture de Formule 1™.
La forme de la carrosserie est déterminée par le flux de l'air sur la voiture et autour d'elle. Coffre rabaissé, portières sculptées et toit en verre en forme de goutte d'eau sont autant d'éléments de conception grâce auxquels le véhicule peut glisser dans l'air et générer un appui aérodynamique maximal. La McLaren P1™ est exceptionnellement basse et proche de la route. Son long coffre, similaire à celui d'une voiture des 24h du Mans, est doté d'un aileron qui peut s'allonger de 300 mm. Le cahier des charges exigeait une voiture à la fois légère et agile. Pour cette raison, la voiture est seulement composée de cinq panneaux de carrosserie en fibre de carbone.
Aérodynamique

La McLaren P1™ génère un incroyable appui aérodynamique de 600 kg à 257 km/h (161 mph). Jamais un véhicule de production homologué n'a généré autant d'appui aérodynamique. Celui-ci assure un meilleur contrôle du véhicule à grande vitesse. Il apporte équilibre, stabilité et maniabilité, quelle que soit la vitesse.
L'aérodynamique de la voiture est active. L'aileron arrière modifie automatiquement son inclinaison pour optimiser la stabilité. Les volets du soubassement de carrosserie font de même pour optimiser les performances aérodynamiques. Sur la piste, la McLaren P1™ peut être abaissée sur simple pression d'un bouton jusqu'à 50 mm du sol pour produire un phénomène d'aspiration par effet de sol qui augmente l'adhérence, l'appui aérodynamique et la sérénité du conducteur. La McLaren P1™ intègre la technologie DRS (réduction de la traînée), également utilisée en Formule 1™ pour améliorer la vitesse de pointe. Pour l'activer et réduire l'inclinaison de l'aileron arrière à zéro, il suffit d'appuyer sur un bouton situé sur le volant.

Structure en carbone

McLaren est le pionnier mondial de la fibre de carbone en automobile. Nous avons créé la toute première Formule 1™ en fibre de carbone (la MP4/1 en 1981) et la toute première voiture de tourisme à carrosserie en fibre de carbone (la McLaren F1 en 1993). Chaque voiture de tourisme McLaren possède un châssis en fibre de carbone, tout comme les Formule 1™ modernes. La McLaren P1™ utilise une nouvelle structure en fibre de carbone, la structure MonoCage, qui inclut le plancher, le toit et la prise d'entrée d'air. Au total, la structure pèse à peine 90 kg. Ce châssis haute technologie apporte un certain nombre d'avantages aérodynamiques. Sa légèreté améliore les performances tout en participant à la réduction des émissions. Grâce à la très bonne résistance du châssis à la torsion, la voiture est plus souple et la géométrie de la suspension parfaitement contrôlée, assurant ainsi une conduite et une tenue de route impeccables.

Les panneaux de carrosserie utilisent également la technologie Formule 1™ en fibre de carbone. Ils sont à la fois légers et incroyablement résistants. Comme ils sont moulés, leur forme est suffisamment complexe pour leur permettre de remplir plusieurs fonctions au prix d'une augmentation de poids minimale. Le coffre à bagages moulé est intégré dans la coque avant. Les revêtements de passage de roue font également office de prise d'entrée d'air et de points de fixation pour la batterie, les refroidisseurs d'air, les refroidisseurs d'huile et l'embrayage.

Groupe motopropulseur

Le moteur hybride essence-électrique a été choisi pour renforcer le plaisir de conduite et optimiser les performances. Le moteur électrique permet d'atteindre instantanément le couple maximum et assure une excellente réponse du papillon des gaz, condition préalable pour satisfaire tous les amoureux de la conduite. Associé à un puissant moteur V8 biturbo, il permet d'atteindre puissance immédiate et performance exceptionnelle. Le moteur V8 biturbo 3,8 litres offre une puissance de 737 ch (727 BHP) à 7 500 tr/min, tandis que le moteur électrique, spécialement développé par McLaren Electronics, offre lui 179 ch (176 BHP). Ensemble, les deux moteurs atteignent une puissance maximum de 916 ch (903 BHP) pour un couple de 900 Nm.

En mode normal IPAS (Système d'assistance instantanée), les moteurs essence et électrique travaillent ensemble de manière homogène. Quatre modes sont disponibles : Normal, Sport, Piste (sélectionnés via le sélecteur rotatif) et Course (en appuyant sur un bouton). Un bouton de suralimentation, similaire au KERS d'une Formule 1™, ajoute instantanément la puissance et le couple maximum du moteur électrique. Le mode Démarrage permet une accélération maximale depuis un départ arrêté. Enfin, le mode électrique permet de conduire tout en silence et sans émissions polluantes. Grâce à son moteur électrique, la McLaren P1™ affiche des émissions très faibles pour une voiture aussi performante : ses émissions de CO2 sont inférieures à 200 g/km.

Suspension et freins

La McLaren P1™ possède probablement le système de suspension le plus avancé jamais vu sur une voiture de tourisme. La suspension réglable en hauteur intègre la conduite active ainsi que le contrôle du roulis et de l'inclinaison. Lorsqu'elle est abaissée, la McLaren P1™ génère un incroyable phénomène d'aspiration par effet de sol et colle littéralement à la route. La technologie hydropneumatique RCC (RaceActive Chassis Control) améliore considérablement la conduite, la tenue de route et l'adhérence, et peut même être adaptée aux préférences personnelles du conducteur. L'amortissement est adaptable. Comme pour la 12C, les barres antiroulis (qui affectent négativement la qualité de la conduite et la capacité de la voiture à « glisser » sur la route) sont inutiles.

Quatre modes de suspension sont disponibles. Les modes Normal, Sport et Piste (sélectionnés via le sélecteur rotatif) assurent un comportement idéal pour une conduite confortable, une conduite sur route dynamique et un pilotage sur piste, respectivement. En mode Course, la McLaren P1™ devient une véritable voiture de course. La hauteur de conduite et la rigidité en roulis sont alors exceptionnelles (les ressorts se rigidifient de 300 %). Dans cette configuration, la voiture peut effectuer un virage à 2g. La McLaren P1™ possède la même capacité de freinage qu'une voiture de course GT3, ce qui la positionne au-dessus des autres supercars actuellement sur le marché. Akebono, partenaire de McLaren Formule 1™ et Automotive en matière de freins, a développé des disques de freins en carbone céramique sur mesure, plus petits et plus légers que les disques précédents. Les pneus ont été spécialement conçus par Pirelli, partenaire de McLaren Automotive.

Habitacle

L'habitacle est confortable, épuré et parfaitement aménagé. Son agencement et son toit en verre rappellent le cockpit d'un avion de chasse. Il a été entièrement pensé pour répondre aux besoins du conducteur. À l'intérieur comme à l'extérieur, l'épure est le maître-mot de la conception. La structure en fibre de carbone apparaît distinctement. Pourquoi la surcharger inutilement et alourdir ainsi la voiture ? Minimaliste dans l'esprit, la conception n'en est pas moins luxueuse : navigation satellite, climatisation, espace de rangement et système TFT (thin-film transistor) qui permet de naviguer aisément entre les différents modes de conduite.

La légèreté, priorité à tous les niveaux de conception, est ici mise en évidence. Même la couche supérieure de résine sur le carbone a été supprimée, pour une économie de 1,5 kg. Le véhicule n'est pas isolé phoniquement. Comme dans une voiture de course, les sièges de course sont dotés d'un minimum de rembourrage et encastrés dans une coque en fibre de carbone. Comme toujours chez McLaren, la visibilité est une priorité. La profondeur du pare-brise assure une excellente visibilité frontale. Les roues avant sont situées directement sous le plus haut point des ailes, ce qui permet de positionner la voiture très précisément. On pourrait aisément imaginer l'utilisation de pneus de Formule 1™.